Tous les trois ou quatre mois, nous publions un récapitulatif des ressources issues de nos articles et de notre veille sur les réseaux.

On y est, la LPR a été promulguée le 24 décembre 2020 et publiée au journal officiel le 26 – en 2020, même Noël aura été l’occasion d’une attaque de notre service public par Frédérique Vidal. Quelques jours auparavant, le Conseil constitutionnel a censuré deux dispositions de la LPR, dont le dit « délit d’entrave« . Les dispositions relatives au CNU (dont la marginalisation de son rôle) sont bien passées dans la loi, ainsi que toutes les mesures qui risquent d’aggraver les précarités et inégalités dans l’ESR. Entre-temps, Thierry Coulhon a réussi à prendre la tête de l’Hcéres, à l’issue d’une procédure entachée de nombreuses irrégularités.

Le vote de la LPR aura marqué les esprits dans ce dernier trimestre 2020 : en procédure accélérée, sans réelle étude de la part des législateur·trices, avec des ajouts de dispositions liberticides, dans un contexte d’attaques médiatiques aux universitaires accusé·es « d’islamo-gauchisme », sans dialogue avec les différents acteurs de l’ESR. Frédérique Vidal prétend le contraire. Elle tente ainsi d’effacer les traces de cette marche forcée à coup d’inexactitudes et de fausses promesses (que nos différents articles ou ceux de collectifs comme Academia, SLU, RogueESR et le groupe J-P Vernant ont largement démonté au cours de cette année).

En ce début d’année 2021, les bons vœux ne sauront nous rassurer sur la situation des universités. Elles souffrent toujours de la LRU qui assèche leur finances et leurs travailleur·ses, déjà largement précarisé·es, vont bientôt être frappé·es par la LPR. Les étudiant·es subissent les effets de la loi ORE et de plus en plus d’universités préparent la mise en place effective des frais d’inscription prohibitifs instaurés par le dispositif raciste cyniquement baptisé « Bienvenue En France ». Et, bien sûr, les universités sont presque entièrement fermé·es aux étudiant·es, aucun des investissements nécessaires pour poursuivre les enseignements dans de bonnes conditions sanitaires, de travail et d’étude, n’ayant été réalisé. Les étudiant·es subissent de plein fouet la crise : beaucoup ont perdu leur emploi et doivent affronter la précarité et la pauvreté. Leurs conditions de logement et de vie sont d’autant plus difficiles que l’isolement et les enseignements « en distanciel » sont très éprouvants. Face à cette situation, le ministère et la plupart des présidences se contentent de l’inaction et de faux-semblants, se souciant visiblement plus de la délivrance des diplômes et du tri des étudiant·es que de leurs vies.

Le matin du 2 janvier, Frédérique Vidal était l’invitée de France Culture pour répéter les mêmes arguments fallacieux que nous avons analysé et critiqué tout au long de l’année dans nos articles, que vous retrouverez ci-dessous.

Dans ce contexte, un collectif issu des Facs et Labos en lutte organise une rencontre numérique nationale pour nous permettre d’élaborer collectivement un programme de mobilisation. Rendez-vous le 12 janvier, de 18h à 21h !

Deux collectifs précaires sont en grève: le MOET (moniteurs de la bibliothèque Sainte-Barbe) et le collectif des précaires du département sociologie de l’Université de Dijon. Soutenons-les en partageant leurs actions et en participant à leurs cagnottes respectives !

Nous vous proposons ci-dessous une veille non-exhaustive de différents articles d’UO et des collectifs amis pour vous replonger dans le bain si vous avez raté les derniers épisodes des attaques contre l’ESR.

Récapitulatif et articles pour dé-bunker les mensonges de Vidal :

Sur Bienvenue En France :

Précarités :

Des vidéos !

Si vous avez un peu de temps (ou pas), nos synthèses vidéo valent carrément le détour : elles vous expliquent vite et bien tout ce que vous n’avez jamais osé demander sur la LPR, la précarité et Bienvenue En France. Voici quelques-unes des incontournables :


Et en bonus une dernière vidéo (de l’Humanité) plus longue mais tout aussi essentielle :

Expliquer la LPR dans son labo, sa fac

Sur la LPR, et ses dernières dispositions :

Un commentaire sur « Noël 2020, la LPR sous le sapin – La veille trimestrielle d’UO »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.