Situation de notre université : notre souffrance est politique.

Lettre ouverte des enseignants chercheurs titulaires au président de l’université Sorbonne Nouvelle. "Dans ces conditions, nous ne pouvons plus faire face. Nous sommes épuisé·es et indigné·es. Ces conditions de travail ont un impact sur notre santé, notre vie personnelle et le sens que nous donnons à notre métier. Nous ne sommes plus en mesure d’accompagner correctement nos étudiant·es et nos doctorant·es ainsi que nos collègues les plus précaires."

Campagne de collecte d’information sur les frais « Bienvenue En France » pour l’année 2021-2022

Ce formulaire a été créé par Université Ouverte et le Resome pour recenser les mesures mises en place par les universités pour l'année scolaire 2021-2022 : appliqueront-elles ou non le plan Bienvenue en France ? Le formulaire est accessible dans l'article. Merci de le faire circuler au maximum !

Lettre d’une fourmi à une ministre

"J'ai été sollicitée pour vous rencontrer et échanger avec vous sur les prolongations de contrats doctoraux, et plus généralement, sur les effets de la crise sanitaire sur la recherche. Après avoir mûri ma réflexion, j'ai finalement décidé de ne pas venir vous rencontrer. [...] Une pétition circule pour demander votre démission. À ce jour, 21567 personnes l'ont signée. J'en fais partie."

Refusons la police dans les universités, en Grèce aussi !

Nous publions ce texte collectif, rédigé par des collègues enseignant·es et chercheur·es en Grèce, dans le cadre de la mobilisation étudiante et enseignante en cours contre le projet de loi porté par les Ministères de l’Éducation et de la Protection du citoyen visant à instaurer un corps spécial de policiers pour patrouiller dans les universités. Des manifestations ont eu lieu notamment les jeudi 14 et 21 janvier 2021 à Athènes, Thessalonique, Ioannina et Patras, pour s’opposer à ce projet de loi sécuritaire, à la répression des mouvements étudiants, et réclamer plus d’autonomie et de moyens pour les universités et la jeunesse.

(Pas) bienvenu en France : soutien économique et politique à notre collègue menacé d’expulsion !

Un jeune docteur sénégalais, après dix ans d'étude et de travail en France, vient de recevoir une obligation de quitter le territoire français (OQTF), alors même qu'il a un emploi et participe à deux projets de recherche. L'Etat français expulserait-il ses propres travailleurs ? La solidarité s'organise, localement et nationalement !

« Visa Passeport Talent Chercheur » : make ESR xénophobic (yet) again

Alors que se termine la campagne de recrutement toujours plus sélective à l’université, les doctorant·es et docteur·es sans postes étrangèr·es renouvellent leurs demandes de visa pour l’année universitaire à venir. Pour beaucoup, l’application du récent décret du 23 janvier 2020 constitue une restriction sévère des conditions d’accès au visa chercheur·se.

Le 8 juillet des Facs et Labos en Lutte !

Ce mercredi 8 juillet, les Facs et Labos en Lutte se sont rassemblés, contre la LPPR, contre "Bienvenue en France", contre toutes les attaques que subissent les services publics de l'enseignement supérieur et la recherche. Nous sommes là, nous serons toujours là, pour une recherche et une université publiques, ouvertes à tou·tes et émancipatrices ! Toutes les vidéos des interventions de ce rassemblement de lutte et de fête sont à retrouver sur cette page. Au bas de la page, nous publions quelques photos ainsi que les textes que nous ont fait parvenir des personnes qui souhaitaient être présentes mais n'ont hélas pas pu.

La bombe de la dette étudiante a-t-elle explosé ?

L’enseignement supérieur global est en crise. Si la pandémie a frappé une économie mondiale déjà bien mal en point, l’enseignement supérieur « payant » est particulièrement touché : les échanges internationaux d’étudiant-es – les plus profitables – sont en berne, en même temps que la fermeture des campus réduit fortement l’attractivité de diplômes hors de prix.