Mobilisées contre Vidal : les statues pour nos statuts !

Aujourd'hui, Frédérique Vidal provoque le courroux de nos illustres prédécesseur·ses : ce sont les statues elles-mêmes qui appellent à sa démission, protestant contre la précarité et les inégalités femmes-hommes qui structurent toujours l'ESR. Ne laissons pas seules ces courageuses statues du Quartier latin : partout, affichons notre refus de continuer à faire fonctionner l'ESR dans de telles conditions !

Lettre d’une fourmi à une ministre

"J'ai été sollicitée pour vous rencontrer et échanger avec vous sur les prolongations de contrats doctoraux, et plus généralement, sur les effets de la crise sanitaire sur la recherche. Après avoir mûri ma réflexion, j'ai finalement décidé de ne pas venir vous rencontrer. [...] Une pétition circule pour demander votre démission. À ce jour, 21567 personnes l'ont signée. J'en fais partie."

Refusons la police dans les universités, en Grèce aussi !

Nous publions ce texte collectif, rédigé par des collègues enseignant·es et chercheur·es en Grèce, dans le cadre de la mobilisation étudiante et enseignante en cours contre le projet de loi porté par les Ministères de l’Éducation et de la Protection du citoyen visant à instaurer un corps spécial de policiers pour patrouiller dans les universités. Des manifestations ont eu lieu notamment les jeudi 14 et 21 janvier 2021 à Athènes, Thessalonique, Ioannina et Patras, pour s’opposer à ce projet de loi sécuritaire, à la répression des mouvements étudiants, et réclamer plus d’autonomie et de moyens pour les universités et la jeunesse.