La rentrée 2020 s’annonce mouvementée : à la Covid-19 s’ajoute le passage de la LPPR à l’Assemblée puis au Sénat, la hausse de frais d’inscription pour les étudiant·es extra-communautaires plus connue sur le triste nom de « Bienvenue En France », entre d’autres arrêtés sans visibilité médiatique au nationalisme primaire, pour ne pas dire xénophobe. Le tout sans moyens, sans recrutements pour assurer nos enseignements, nos recherches, nos travaux et nos études dans de bonnes conditions, et dans un déni stratosphérique de tout dialogue de la part du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).

Vous avez perdu le fil de tous ces combats avec les vacances ? Vous avez oublié pourquoi l’opposition à la LPPR est aussi large et radicale et vous vous êtes perdu·es dans les dernières décisions concernant « Bienvenue En France » ?
Nous vous faisons un petit récapitulatif (non-exhaustif) des ressources que vous pouvez parcourir rapidement.

Le 17 septembre, nous formerons de puissants cortèges dans ces premières manifestations interprofessionnelles de la rentrée !

Le 21 septembre, nous nous rassemblerons devant l’Assemblée nationale, à 14h, alors que débutera en séance l’examen du projet de loi.

LPPR

Voici un récapitulatif des différentes instances par lesquelles est passé le projet de LPPR pendant l’été si vous avez raté des épisodes :

Le lundi 21 septembre le projet de loi [rebaptisé projet de loi de programmation de la recherche pour les années 2021 à 2030 et portant diverses dispositions relatives à la recherche et à l’enseignement supérieur] sera examiné en séance à l’Assemblée nationale.

Au Sénat, l’examen en commission serait prévu le 21 octobre et le débat public le 28. Après le renouvellement du Sénat et les élections du 27 septembre, la commission de la culture va reprendre ses travaux, dans sa nouvelle composition, autour du 14 octobre. Les délais pour examiner ce texte sont donc très contraints.
Si la commission mixte paritaire est conclusive, la loi pourrait être promulguée avant la fin du mois d’octobre. Il a y urgence !

Dans le même temps, le budget de l’ESR pour 2021 est conforme à celui voté par le Parlement pour les trois derniers exercices budgétaires (2018, 2019, 2020). Il est au mieux en stabilité, c’est-à-dire qu’il ne permet pas aux universités de faire face aux 50 000 étudiant·es supplémentaires arrivé·es cette année. Le paradoxe politique, qui montre la duperie du gouvernement, est qu’une loi décrite comme le plus gros effort budgétaire pour l’ESR depuis la Libération va être votée en même temps qu’un budget catastrophique pour 2021, première année d’application de la LPPR.

Pour suivre l’actualité vertigineuse de la LPPR, jetez un œil au très complet carnet Academia, aux fils sur le feu de Julien Gossa sur Twitter, ainsi qu’aux séries de Sauvons l’Université.

D’autres ressources à lire pour vous replonger dans la LPPR plus en détail :

Quelques articles et passages dans les médias

Expliquer la LPPR dans son labo, sa fac

Matériel militant

Motions contre la LPPR

Pour en savoir plus

« Bienvenue En France »


3 commentaires sur « « Bienvenue en France », LPPR, précarité… même rentrée, mêmes combats ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.