Organise toi-même une rétention des notes dans ta fac – Communiqué de l’ANCMSP

"Nous vous appelons tou·te·s à soutenir les initiatives des étudiant·e·s mobilisé·e·s, et à lancer des mouvements de rétention des notes ayant pour mot d’ordre la lutte contre les frais d’inscription des étudiant·e·s et contre la précarité des personnels. Nous sommes disponibles pour vous soutenir et aider à la coordination des mouvements au plan national."

Quels sont les principaux facteurs qui conduisent les étudiant·es internationales·aux à venir étudier en France ?

Faut-il vraiment augmenter les frais de scolarité pour que « l’excellence » de l’enseignement supérieur français soit reconnu à l’international ? Une enquête scientifique par questionnaire menée par Lama Kabbanji (IRD/CEPED), Antonina Levatino (INED/UAB) et Sorana Toma (ENSAE/INED) dans le cadre du projet européen TEMPER. Les analyses ont été réalisées avec l'aide d'Andrainolo Ravalihasy, statisticien au CEPED. Le questionnaire de l’enquête est disponible en ligne."

Le recul stratégique de Frédérique Vidal

Avant toute chose, rappelons notre position : nous sommes opposé·es à toute forme de marchandisation de l'enseignement supérieur et à toute barrière mise à l'entrée de l'université. Nous restons donc fondamentalement opposé·es à cette mesure. Elle constitue un précédent inacceptable et, si ce n'est pas le premier, c'est un pas décisif vers la destruction d'un bien public, pilier de notre démocratie.