Nous sommes nombreux·ses à être indigné·es par le contenu et les conditions d’adoption, en commission mixte paritaire, du projet de Loi de programmation de la recherche (LPR). La suppression de la qualification par le CNU, la création d’un nouveau délit de « trouble à la tranquillité et d’atteinte au bon ordre des établissements » et la poursuite d’une programmation budgétaire indigente et d’une précarisation accrue des emplois dans l’enseignement supérieur et la recherche nous semblent devoir appeler une réaction collective forte de toute la communauté universitaire et de toutes nos instances locales et nationales. Nous proposons que les bureaux de toutes les sections du CNU, que les membres des conseils centraux des établissements et des conseils de composantes et de laboratoires, que les sociétés savantes, que les associations professionnelles, les collectifs et les organisations syndicales appellent l’ensemble des personnels à éteindre leurs écrans et à entrer en grève du vendredi 13 au mardi 17 novembre, date de l’adoption de la loi par l’Assemblée Nationale. Cette grève pourrait éventuellement être prolongée jusqu’au vote final au Sénat.

Dans cette période très dure pour les étudiantes et les étudiants, nous appelons par la suite à ne plus faire que notre métier — produire, transmettre, critiquer et conserver les savoirs — de sorte à leur accorder toute l’attention nécessaire. Nous appelons en conséquence à arrêter jusqu’à nouvel ordre toute contribution à des jurys de concours de la fonction publique, à des jurys de concours de grandes écoles, à des jurys de baccalauréat, à des jurys d’évaluation et plus généralement à toutes les instances pour lesquelles nous sommes en permanence sollicité·es.

Appel de juristes, relayé par Facs et Labos en Lutte, RogueESR, Sauvons l’Université et Université Ouverte

Pour rappel, un préavis de grève a été déposé pour tout le mois de novembre par la CGT FercSup, le SNESUP et Sud-Solidaires Fonction publique. La presse commence à relayer les écrans noirs, dans Ouest-France, dans le HuffPost, dans Le Monde, etc.

N’oubliez pas la notation, c’est aussi un levier de lutte et un outil pour l’émancipation, Academia l’explique très bien !

Surtout, il est urgent de nous réunir pour refonder et renforcer nos collectifs de lutte : organisons partout des assemblées générales, dès la semaine prochaine. Nous devons nous coordonner pour construire notre puissance collective, échanger ensemble afin d’élaborer nos stratégies pour les prochaines semaines, les prochains mois.

Un rassemblement est prévu devant la Sorbonne, le mardi 17 novembre à 15h, il a été dûment déposé en Préfecture. Les gestes barrières seront bien évidemment respectés. Pour vous y rendre en toute tranquillité, vous pouvez télécharger et compléter l’attestation ci-dessous :

Si jamais votre écran n’est pas complètement éteint, passez-le en noir avec l’ampoule-poing créé par Fred Sochard ou l’ampoule éteinte (avec nos bons souvenirs du 5 mars) !

Ressources pour présenter la LPPR/LPR aux étudiant·es

Quelques articles

Expliquer la LPPR dans son labo, sa fac

Motions contre la LPPR

Pour en savoir plus

2 commentaires sur « Opération « Écrans Noirs » »

  1. « Ecran noir » pour le Déjeuner-conférence « Ethnographie et humanités numériques » organisé par la MSH Lyon St-Etienne le lundi 16 novembre 2020

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.