À propos du dispositif “Bienvenue en France” : “pour l’instant la majorité des universités n’applique pas cette hausse des frais mais il convient de continuer la mobilisation parce que rien ne garantit que les universités ne changent pas de position à l’avenir.”

“Avec la crise sanitaire il y a une aggravation des inégalités et de la précarité étudiante, qui touche l’ensemble des étudiant·es. Mais dans le cas des étudiant·es étranger·es, il y a encore plus de difficultés. »

« Les étudiant·es étranger·es non-européen·nes sont les plus touché·es par la crise sanitaire. À cause notamment des difficultés à renouveler le titre de séjour, procédure désormais matérialisée. On constate que, une fois le dépôt fait, on a juste un accusé de réception de dépôt qui n’a pas de valeur juridique. On a beaucoup de témoignages d’étudiant·es qui ont perdu leur boulot, qui ne peuvent pas aller travailler parce qu’ils sont dans une situation d’irrégularité, certains ne peuvent pas poursuivre leur stage et d’autres qui depuis longtemps ne touchent plus les aides au logement.”

Pour contribuer à la caisse de solidarité, suivez ce lien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.