La statuaire savante est unanime : Frédérique Vidal doit partir.

Depuis plusieurs mois, les raisons qui nous poussent à exiger son départ se multiplient. Alors que l’enseignement supérieur et la recherche sont au bord de la rupture, que les ronge la précarité des travailleur·ses comme des étudiant·es, ses propos sur l’islamogauchisme qui gangrènerait les universités ont constitué un véritable point de rupture. Après des années de lutte pour notre service public, nos conditions de travail et d’étude, contre Parcoursup, Bienvenue en France, la LPR et la précarisation, force est de constater qu’elle n’est pas notre ministre. Elle se veut plutôt notre fossoyeuse.

Nous sommes plus de 23000 à exiger sa démission. Des organisations syndicales, une cinquantaine de revues scientifiques et de nombreux collectifs demandent également son départ. 

Aujourd’hui, Frédérique Vidal provoque le courroux de nos illustres prédécesseur·ses : ce sont les statues elles-mêmes qui appellent à sa démission, protestant contre la précarité et les inégalités femmes-hommes qui structurent toujours l’ESR.

Nous ne nous contenterons pas d’un changement de ministre. Nous voulons un changement de cap, une politique construite avec les étudiant·es et les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche, et non contre elles et eux. Nous voulons, au lieu de toutes ces manœuvres et diversions, un plan massif pour une université réellement ouverte à tou·tes et émancipatrice.

Ne laissons pas seules ces courageuses statues du Quartier latin : partout, affichons notre refus de continuer à faire fonctionner l’ESR dans de telles conditions ! Vous trouverez au bas de cette page l’ensemble des phylactères qu’elles ont utilisés.

C’est le printemps, les bourgeons et les fleurs crient « Vidal démission, et Blanquer aussi ! »

Crédits photos : Elsa Broclain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.