C’est la motivation surprenante avancée par E. Philippe pour défendre le plan Bienvenue en France : les étudiant·es étranger·es verraient le tarif national actuel, très bas, comme une preuve de médiocre qualité, et la hausse des frais produirait un choc de « signal-prix », donnant l’impression que la qualité est plus élevée. Cet argument est extrêmement incohérent.

  1. Le tarif pour les Français·es et les Européen·nes reste le même, donc les étranger·es attiré·es par l’effet signal des frais à 2 770 € découvriraient une fois sur place qu’il s’agit en fait d’un enseignement supérieur à 170 € ? Il n’est nulle part prévu de modifier les cours, il s’agirait donc de tromper les étranger·es ?

  2. Les frais pratiqués dans les pays (Angleterre, Australie) qui s’inscrivent effectivement dans le marché global de l’enseignement supérieur payant sont bien plus élevés (au-delà de 10 000 € par an en Licence), le signal serait donc un signal de médiocrité.

  3. Les classes préparatoires aux grandes écoles sont gratuites, donc moins chères que la Licence. Qui croit que l’enseignement y est de moins bonne qualité ?

Fin janvier 2019, alors qu’aucun texte n’avait officialisé la hausse des frais, les candidatures d’étudiant·es étranger·es ont déjà chuté d’au moins 10% au niveau national en Licence 1. Et beaucoup plus dans certaines universités : 76% à Poitiers, 83% à Tours, 84% à Paris 8 Saint-Denis par exemple.

Un commentaire sur « Monter les frais pour plus d’attractivité ?! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.