Aujourd’hui, c’est l’équipe de rédaction de la Confinée Libérée qui s’adresse directement à vous, chèr·es lecteurices. 

Depuis le début du confinement, nous avons tou·tes été bouleversé·es dans nos vies et dans nos modes de lutte. Si les inégalités structurelles dans l’ESR se sont vues renforcées – inégalités de genre, de statuts, de conditions matérielles d’existence, etc. – le comité de mobilisation national des Facs et Labos en Lutte a réussi à maintenir des réunions hebdomadaires en visioconférence, poursuivant et réinventant ses modes d’action. Plusieurs groupes de travail continuent activement à travailler et ont proposé des pétitions, l’organisation de la solidarité dans l’ESR et au-delà, une veille sur la liste “mobilisationesr”, la dénonciation de décrets passés pendant le confinement, la rédaction de mesures d’urgence, la coordination avec l’intersyndicale de l’ESR, etc. 
Nous nous sommes chargé·es de la publication des articles de la Confinée Libérée, qui nous a paru un média essentiel pour rester connecté·es et déterminé·es. Cependant nous savons aussi qu’il n’y a pas de continuité de la lutte sans repos des militant·es, et ce repos est paradoxalement d’autant plus essentiel que les ennemi·es du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche ne chôment pas. C’est la raison pour laquelle, le comité de mobilisation nationale des Facs et Labos en Lutte – et l’équipe de rédaction de la Confinée Libérée qui en émane – ont décidé de prendre une semaine de pause entre le 12 et le 19 avril. 

Même si nous espérons que la Confinée Libérée est devenue votre gazette quotidienne préférée, nous devons impérativement suspendre sa parution, ne serait-ce qu’une semaine, pour tenir sur la longueur.
Bien sûr, cette pause ne sera pas suffisante : nous avons besoin de vous, de votre énergie, de vos idées, de vos textes et expériences pour que la Confinée Libérée puisse continuer à animer les luttes des Facs et Labos pendant le confinement. Envoyez-nous des contenus à publier, rejoignez l’équipe !  

Nous vous donnons rendez-vous le 20 avril pour un nouvel article. En attendant, n’hésitez pas à faire un tour du côté de la caisse de solidarité mise en place pour juguler les effets de l’aggravation de la précarité pendant le confinement. Profitez-en aussi, si vous le pouvez, pour vous lancer dans la confection artisanale de masques, la découpe de carrés rouges ou la fabrication de banderoles ! 

Encore confiné·es mais toujours pas déconfit·es !

Solidairement vôtre,
L’équipe de rédaction de Confinée Libérée

Illustration : photographie de carrés rouges prêts à être épinglés, Gilles Martinet.

Un commentaire sur « La Confinée Libérée reprend son souffle »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.