Conférence et débat mercredi 6 mars à l’Université de Lorraine avec Hugo Harari-Kermadec, maître de conférences en économie à l’ENS Paris-Saclay et auteur, avec le collectif de recherche ACIDES, de l’ouvrage Arrêtons les frais ! Pour un enseignement supérieur gratuit et émancipateur

Plan de la présentation
  1. Hausse pour les étudiantes étrangeres
    • Bienvenue en France ?
    • Un supérieur déjà payant
    • Vers une hausse généralisée
  2. L’Université, un marché ?
    • Arguments empiriques
    • Arguments théoriques
  3. Alternative : éducation par répartition
    • Allocation universelle d’autonomie
    • Financement public accru

Allocation universelle d’autonomie :

Nous proposons une allocation de 1 000 € /mois (600€ si logé·e) pendant 12 mois par an pour 2,5 millions d’étudiant·es soit 26 milliards brut (21 milliards net en comptant les aides déjà existantes). Pour le financer, une extension de la branche famille de la sécurité sociale : augmentation de 3 points des cotisations sociales (patronales) de 5,4% à 8,5%. Les étranger·es toucheraient aussi l’allocation, d’autant que les employeurs des diplômé·es cotisent déjà à la branche famille quelle que soit la nationalité.

MIEUX financer l’Université

Le financement moyen par étudiant·e en Licence (9 000€) est inférieur de 5 000€ à celui de prépas (14 000€). Pour un million d’étudiant·es de licence, il manque donc 5 milliards. Nous proposons d’augmenter l’impôt sur le revenu de 7% (par exemple en ajoutant deux tranches sur les hauts revenus) pour dégager ces financements publics supplémentaires.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.