Christophe Prochasson, président de l’EHESS, a accepté de prendre la parole, pour inviter toute la communauté universitaire à poursuivre et intensifier la mobilisation. Nous l’en remercions.

« C’est une certaine image de notre pays qui est en jeu, l’image d’hospitalité qui fait qu’en France on vient aussi pour apprendre, pour se former, pour échanger. »

L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) est un des établissements d’enseignement supérieur et de recherche qui se sont engagés le plus énergiquement contre la hausse des frais pour les étudiant·e·s n’ayant pas une nationalité européenne. Cette mesure, qui représente une terrible injustice pour celles et ceux qui la subissent, est aussi une grande menace pour notre modèle public et ouvert de formation et de recherche.

Frédérique Vidal a reculé, en décidant que les doctorant·e·s ne seraient finalement pas concerné·e·s par cette hausse. Le problème reste néanmoins entier et nous restons en lutte.

#PayeTesFrais #UniversitéOuverte

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.