La réforme des retraites touchent tou·tes les salarié·es, et en particulier celles et ceux du public. Si les enseignant·es sont souvent mentionné·es dans la presse, les BIATSS et ITA sont tout aussi touché·es. Les rapports préalables à la LPPR mentionnent essentiellement les chercheu·ses mais concernent en réalité tout le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche, les BIATSS et ITA comme les étudiant·es, deux catégories déjà largement précarisées.

On collecte ici différents outils de mobilisations (tracts, références, affiches, etc) produits par les BIATSS et ITA mobilisé·es.

  • Tract des BIATSS de Paris 8 Saint-Denis contre de la réforme des retraites « La retraite, vous la voulez saignante ou à points ? » : recto et verso
  • Celui de Paris 7
  • diaporama sur la LPPR

Effet de la LPPR sur les BIATSS

  • Déjà fortement touchés par la précarité, les personnels ingénieurs, techniciens ou administratifs seraient les premiers visés par les CDI de chantier
  • Inégalités accrus entre les managers aux pouvoirs et rémunérations qui explosent, et les précaires, avec disparition progressive des positions intermédiaires
  • Désorganisation des équipes par les départs permanents (fin de contrat, démission, burn-out)
  • Externalisation au privé, parfois à des filiales de l’université en joint-venture avec des capitaux privés
  • La cours des comptes demande que la LPPR augmente le temps de travail des Biatss de 9% en moyenne et qu’on contrôle plus leur congés.

Un commentaire sur « Tracts BIATSS – ITA »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.