Non content d’être présent dans les musées, les stades, les cercles politiques et économiques, le groupe Total s’infiltre également dans les écoles, de la primaire à l’enseignement supérieur.

Le pétrole séduit de moins en moins les étudiant·es et futur·es cadres, ce qui est très préjudiciable pour Total. Concrètement, il devient de plus en plus difficile pour la multinationale pétrolière de recruter et, surtout, de conserver des salarié·es de plus en plus soucieux·ses du climat et de l’état de la planète.

En s’infiltrant au sein des grandes écoles, Total n’a donc qu’un objectif : maintenir son attractivité auprès des futur·es cadres.

Science Po, HEC, Dauphine… on ne compte plus le nombre de conférences au sein des grandes écoles dont l’invité d’honneur est Patrick Pouyanné, l’omniprésent PDG de Total. Évidemment, dans ces moments-là, il s’agit davantage pour le groupe de mettre en avant ses investissements dans les énergies renouvelables, pourtant très faibles, plutôt que de parler du cœur de la stratégie du groupe qui reste le pétrole et le gaz.

Mais parfois, ces tentatives de séduction ne suffisent pas et le pétrolier tente de s’imposer par la force au sein des grandes écoles. C’est ce qui est en train de se passer sur le campus de Polytechnique ou le pétrolier souhaite installer un laboratoire de recherche au cœur de l’école et contre l’avis des élèves.

Ces tentatives d’intrusion plus ou moins douces au sein des grandes écoles sont extrêmement problématiques pour l’indépendance des enseignements comme des recherches. En effet, elles mettent en péril l’indépendance des élèves qui sortiront de ces écoles comme celles des chercheur·ses de leurs laboratoires : toutes leurs prises de position seront entachées de ce soupçon.

Pour Total, formater les cerveaux de ces étudiant·es d’aujourd’hui, c’est asseoir l’acceptabilité sociale de son business modèle au sein des décideur·ses de demain.

Une enquête de Greenpeace, à retrouver en intégralité ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.