L’ANR et F. Vidal parlent d’innovation et de notre avenir devant des start-up : les facs et les labos les interpellent et expriment leur colère !

Plus d’une centaine de chercheur·ses, d’enseignant·es-chercheur·ses et d’étudiant·es ont décidé de se faire entendre. Nous avons réussi à entrer alors que la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal devait intervenir.