[Le Monde] « Démontrez-nous, Frédérique Vidal, que vous ne généraliserez pas les frais d’inscription à l’université ! »

La ministre Vidal vient d'annoncer, pour rendre acceptable la hausse des frais d'inscription pour les étudiant·es étranger·es, que les frais pour les francais·es et européen·nes seront gelés. Mais comment y croire ? Les auteurs font deux propositions de nature à réellement bloquer la hausse des frais d'inscription.

[Médiapart] Mais pourquoi diable augmenter les frais d’inscription des étudiants extra-européens?

"S’il s’avère nécessaire d’exempter les doctorants étrangers de la hausse des frais d’inscription, c’est bien que celle-ci aura un effet répulsif, et non attractif. Et puisque les universités pourront exonérer tous les autres étudiants extra-européens (en licence et en master), quelle peut bien être la rationalité économique de la hausse des frais d’inscription qui leur serait réservée?

[Stalingrad connection] La radio des migrants décrypte « Bienvenue en France »

"Aujourd’hui nous parlerons de la "nouvelle stratégie d’attractivité pour les étudiants internationaux", dénommée "Bienvenue en France", l’une de ses mesures phares est l’augmentation des frais de scolarité pour les étudiants non européens qui devront payer environ 16 fois plus pour suivre des études supérieures en France."